Sommaire


Tranche de diaporama

Le trésor de l'abbé Saunière
par Christian Hendrickx


Du nouveau sur Rennes-le-Château : Un trésor peut en cacher un autre... !
C'est par cette petite phrase que débute un article de Didier Audinot, directeur de la revue "Prospections" et qui par hasard (mais est-ce vraiment un hasard ?) tombe sous mes yeux.

Abbe Sauniere Intrigué par cette lecture, mon enfance revient à grands pas et déjà je me sens dans la peau de l'aventurier Bob Morane... il n'en faut pas plus pour que mon esprit s'échauffe et vagabonde à la recherche de ce fameux trésor.
Pris par une frénésie de recherche, me voilà en quête de tout ce qui a trait à Rennes-le-Château et son abbé Béranger Saunière. Et c'est vrai qu'il y a beaucoup à dire et à trouver sur cette étrange histoire de trésor... On parle du "trésor des Templiers", d'exorcisme, de forces diaboliques, de village mystère, etc. J'apprends même que France 3 en a fait un feuilleton en son temps, repris dans une série de livres de poche.

L'histoire m'intéresse au plus haut point, mais comme beaucoup d'intellectuels et aussi de charlatans se sont intéressés à la chose, je décide d'en faire une écriture pour diaporama mais à contre-pied de l'histoire. Toutes mes notes sous le bras, je retrouve ma complice d'écriture et lui propose mon idée. D'emblée le sujet l'intéresse mais tellement de choses ont été dites sur le sujet que, pour en faire un sujet plus humoristique, il nous faut beaucoup trier et ne garder que des "clés" pour amener le futur spectateur à la compréhension du message que nous voulons faire passer. Encore une fois, il me faut un texte court. La première mouture me paraît un tantinet longue (436 mots) et après "nettoyage" il reste 419 mots qui résument l'essentiel de ce que nous voulons dire.

Reste à trouver le comédien qui fera la voix du curé ! Des photos que j'ai vues de l'abbé, il me semble que l'homme est assez corpulent, une voix forte conviendrait le mieux. Je sollicite alors mon ami Maurice Ménestret (le capitaine Zarco, vous vous souvenez ?) et lui envoie le texte. Quelque temps plus tard nous enregistrons le texte sans aucune difficulté; il faut dire que Maurice est un comédien qui sait se mettre facilement dans la peau d'un personnage et en plus avec beaucoup de talent.
Voilà la voix enregistrée, mais comment faire le montage, il faut des images !

Pourquoi ne pas passer des vacances dans cette région... Une carte de France m'apprend que Rennes-le-Château se trouve dans le département de l'Aude, pas loin de Limoux (oui, oui, et sa fameuse " blanquette " à boire modérément) et de Carcassonne et ses fameux remparts. Nous décidons de louer un gîte pas très loin de Limoux, et nous voilà partis un beau matin de juillet armés d'un bon scénario, de plans photographiques et de notes glanées depuis des mois sur le fameux trésor....
Abbé Saunière
Bien accueillis et installés au gîte chez des gens charmants (nous sommes d'ailleurs restés depuis en contact avec eux) et après une reconnaissance des lieux, le village de Rennes-le-Château ne se trouvant qu'à une vingtaine de kilomètres de notre lieu de villégiature, je commence le travail du photographe, c'est-à-dire à prendre un maximum de diapositives, tout en sachant que je n'en emploierai qu'une petite partie. C'est le prix à payer pour un montage....Il faut dire que le village n'est pas grand et qu'au niveau photos il ne paye pas de mine, les alentours ne sont pas terribles non plus. Or, comme tout photographe, je recherche des dias bien "piquées"... il me faudra ruser !

Donc je retourne souvent à différentes heures de la journée pour trouver, non pas le trésor, mais les images qui colleront le mieux au texte... Et pendant ce temps mon épouse armée de patience, de mots croisés et autres mots fléchés, m'attend dans le fameux "Jardin du Curé" qui a depuis été reconverti en une espèce de snack en plein air (merci pour ta patience Thérèse).
Première difficulté : la tour carrée de l'église est en réfection et, comme elle jouxte le cimetière (où se trouve la tombe de l'abbé et de sa servante), il est interdit de pénétrer dans ledit cimetière, à moins d'être résident de la commune... ce que je ne suis pas ! Je ne baisse pas les bras et j'essaie de contourner l'obstacle en tentant de faire le mur (souvenir de l'armée) par l'arrière; peine perdue, il est trop haut, il me faudrait une échelle ! J'abandonne provisoirement l'idée de la tombe, en me disant que je trouverai bien une autre solution au montage.

Abbé Saunière Deuxième difficulté : l'église... elle n'est ouverte aux touristes que toutes les heures et à raison de 5 minutes, et pour corser le tout, il faut mettre 1 franc pour quelle soit éclairée sinon c'est la pénombre... Conclusion, c'est montre en main et avec le pied photo qu'il faut faire les dias à la volée dans ce lieu de culte ! Donc beaucoup d'images et de déchets aussi et, comme toujours au moment du montage, un tas d'images inutilisables, du moins pour celui-ci.

Aidé par un membre du club (merci Léon) j'entrepris la synchronisation pour quatre projecteurs avec le programme "Imagix" et le Quatrix de Bässgen. La suite fut comme à l'habitude, projections et critiques (constructives) au club, et encore une fois le montage fut terminé !

A la prochaine, si vous le voulez bien !

Christian Hendrickx

Fiche technique :
  • Texte : Nicole Lanckmans
  • Voix : Maurice Menestret
  • Musiques : Joris Verdin
  • Synchronisation : Bässgen Quatrix - 4 projecteurs
  • Année de réalisation : 2000


  • Sommaire